lundi 16 avril 2007

MERZ, Paris, La Flèche d'Or, 14/04/2007





Très bref ce concert (showcase?) de MERZ: à peine 6 ou 7 chansons et puis s'en va... Mais la briéveté du concert n'enlève rien à sa sincérité et à sa beauté.


Merz est seul sur scène, alterne guitare et clavier, les percussions et autres sons divers sortent d'un laptop. Intro avec un "many weathers apart" aérien suivi d'un "postcard from a darkstar" sombre et poignant, tout ce qui suit est du même niveau...

Depuis le 1er album (sorti en 1999) je voulais voir ce que cela donnait en live, j'en ressors ravi, touché et admiratif.



2 Comments:

Poutine said...

Très bref cette chronique aussi... :)

bibi said...

Oui mais l'essentiel est dit!
Et ta chronique de Katerine elle sera brève aussi?... :-)))